Prise de position de la Chancellerie fédérale du 16 mars 2016, relative à l’article de Blick intitulé «TV-Krise / Bundeskanzlei will Pflichtauftritte modernisieren – Werden Bundesräte bald erlöst?»

Dans son édition de ce jour, Blick laisse entendre qu’une «task force» a été mise sur pied, en relation avec les discours des conseillers fédéraux. Ceci est erroné. Il n’y a pas de task force (task force = «force d’intervention»).

En réalité, la Conférence des services d’information de la Confédération (Konferenz der Informationsdienste – KID) a décidé, en date du 15 septembre 2015, de créer un groupe de travail chargé d’étudier exclusivement la possibilité d’une «modernisation» des statements télévisés des conseillers fédéraux avant les votations fédérales. Ce groupe de travail discute uniquement de cette question et non pas des discours du président de la Confédération ou des conseillers fédéraux, tenus en d’autres occasions.

Ce groupe de travail s’est réuni en date du 9 novembre 2015, afin de réfléchir à ce qu’il serait éventuellement possible de faire pour moderniser les statements TV. Entre autres pistes de réflexion ont été évoquées des variations dans la mise en place de la caméra, l’intégration éventuelle de graphiques ou d’éléments de textes, voire encore la division des statements en trois ou quatre séquences.

Une rencontre aura prochainement lieu avec un réalisateur de la SSR, concernant la modernisation des statements TV, afin de discuter de la faisabilité des idées développées par le groupe de travail.

Chancellerie fédérale

https://www.bk.admin.ch/content/bk/fr/home/documentation/prise_de_position_17.11.19/Stellungnahme_BK_1603206.html